www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Histoire locale » Histoire du Viennois » La Révolution française en Viennois » Un ancien curé chargé de l’état-civil, des parents de nouveaux-nés… et quelques fleurs !

Un ancien curé chargé de l’état-civil, des parents de nouveaux-nés… et quelques fleurs !

Le vendredi 20 mai 2022, par Michel Guironnet

Dans les registres de la paroisse Saint Nicolas des Roches de Condrieu (Isère), j’ai relevé cet acte insolite : « Le dix du mois de mars mille sept cent nonante deux est né et seize juillet mil huit cent quatre, a été baptisé Jean, fils légitime à Guillaume Siaud et à Anne Tranchand, le parrain Jean Siaud et la marraine Reine Tranchand, illeterés, de ce enquis et requis. Bayle, curé des Roches »
Ainsi Guillaume, né le 10 mars 1792 en pleine Révolution, est baptisé le 16 juillet 1804, six ans plus tard, par Laurent Bayle, le nouveau curé des Roches ! Le fait n’est déjà pas banal….
Mais une petite enquête dans les registres de l’époque de la Révolution va me révéler d’autres trouvailles.

JPEG - 69.3 ko
30 ventôse an II
JPEG - 86.7 ko
Acte de naissance de Jean La Jacynte

En fait, Jean Siaud est né en 1794. Le 30 ventôse an II (20 mars 1794) « est comparue dans la maison commune » Marguerite Garat, 61 ans, « sage-femme des Roches ». Elle est « assistée de Jean Siaud, patron (sur le Rhône) », 26 ans, de Reine Tranchand, 38 ans. Marguerite Garat déclare qu’Anne Tranchand, 27 ans, « épouse en légitime mariage à Guillaume Siaud, patron (sur le Rhône) », 29 ans, « était accouchée hier d’un enfant mâle…auquel on a donné le prénom de Jean la Jacynte ».
La naissance est enregistrée par Nicolas Guillot, « adjoint des Roches & Clair du Rhône ». Le « Saint » de « Saint Clair » a disparu : nous sommes en pleine Terreur. Tout ce qui évoque le christianisme est très mal vu. Précisons aussi que Nicolas Guillot est l’ancien curé des Roches !

On pourrait croire que ses parents sont de fervents révolutionnaires et suivent à la lettre les prescriptions du nouveau « calendrier républicain ». A moins que ce ne soit plutôt l’adjoint qui applique, un peu hâtivement, les instructions venues du district de Vienne.

Qu’on en juge : le prénom donné à ce nouveau-né n’est pas un cas isolé. La saison des prénoms « fleuris » débute le 13 ventôse an II (3 mars 1794) avec l’enregistrement de la naissance du petit « Etienne La Violette Jury » puis celle de « Jean Jacynte Siaud » le 30 ventôse.
Le même jour est déclaré « Humbert La Violette Bonnet ». Le 6 germinal c’est « Jean La Tulipe Pitiot » puis le 9 « Antoinette La Tulipe Martoux ». Le 15 c’est le tour de « Pancrace La Jacynte Champin » puis le 21 c’est celui de « Marthe La Tulipe Baudrier ».
Encore une tulipe le 29 germinal avec la naissance de « Marthe La Tulipe Jamet ». Le 10 floréal est déclarée une petite « Catherine La Rose Férréol » et le même jour « Jean Romarin Boudin », l’enfant du futur maire de Saint Clair !

Un bouquet de roses : « Marguerite La Rose Celard » le 27 floréal, « Marie Rose Revon » le 30 floréal, « Jean La Rose Siaud » le 1er prairial, « Anne La Rose Revon » le 3 messidor.
De nouveau un peu de violette : « Jean La Violette Marsse » le 1er prairial. Et le 10 messidor « Marc L’Euillet Brondel », à lire, bien sûr, phonétiquement !

La série s’arrête « ce jour d’huit vinte neuf maisidor » (le 29 messidor an II = 17 juillet 1794) lorsque Jean Pierre Brondelle prend la charge de rédiger l’état-civil. Les nouveau-nés n’ont plus alors qu’un seul prénom.

Il est vrai qu’il maitrise beaucoup moins l’orthographe que son prédécesseur : « quinze termidor lan deux de la république française, un, indivisible, et de mocratique ». Page suivante, il écrit même « des mot cratique » !

Mais ne l’accablons pas : son effort pour écrire est méritoire et son dévouement à la commune est bien réel.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

8 Messages

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2022 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP